Urgences adultes et enfants

En cas d’urgence, appelez le 15 (SAMU) ou le 112 (numéro d'appel d'urgence européen).

Nos services d’urgence seront sollicités par le SAMU.

Urgences gynécologiques

Sur le point d’accoucher ? Des douleurs inhabituelles ou de la fièvre (+38°C) ?

Présentez-vous aux urgences gynécologiques de notre Maternité.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, appelez le 15 (SAMU) ou le 112

Urgences précarité

Si vous rencontrez ou si vous êtes une personne en grande précarité, nous vous invitons à composer le 115 (gratuit, joignable 7j/7 et 24h/24).

Nos services de prise en charge des démunis seront sollicités par le SAMU social.

Le traitement des rides désormais disponible CHV

75 vues

Deux catégories de produits sont utilisées dans le rajeunissement du visage.

 

  1. La toxine botulique

 

La toxine botulique est un agent myorelaxant, c’est-à-dire qu’il agit sur les muscles situés sous la peau du visage pour diminuer leur contraction. Elle atténue ou fait disparaitre les rides dont ces muscles sont responsables. C’est l’équivalent du Botox, qui est en réalité un nom de marque (et qui n’est pas utilisé en esthétique mais uniquement pour des indications médicales).

 

Sa principale utilisation concerne les rides du front et de la patte d’oie, qui souvent responsables d’un aspect sévère, tendu, plissé, du tiers supérieur du visage. L’injection de toxine botulique au niveau des muscles responsables de ces rides permet de les décontracter, et d’estomper ces rides. Le but est de retrouver un visage plus détendu, plus reposé, qui paraît plus jeune ; ce n’est JAMAIS d’avoir un visage figé ou sans expression.

 

L’effet de la toxine se mesure 7 jours après l’injection, et dure environ 4 à 6 mois.

 

Les limites de l’injection de toxine botulique sont les rides déjà installées, qui sont en réalité une fracture du derme. Même si la toxine permet de diminuer la visibilité de ces rides, la fracture est déjà présente et nécessite alors un produit de comblement. Idéalement, il est préférable de commencer les injections suffisamment tôt pour éviter la formation de ces rides, vers 35 / 40 ans.

 

  1. Produits de comblements : « Fillers » et « lipofilling »

 

Lors du vieillissement, les différentes zones du visage subissent des modifications responsables de cet aspect fatigué, déprimé, vieilli. La peau du visage se relâche, et les zones qui étaient jusque-là « rebondies » vont s’atrophier, c’est-à-dire perdre leur volume.

 

L’intérêt des produits de comblement est donc de restaurer les volumes et les galbes du visage pour une aspect reposé, repulpé, comme au retour de vacances.

 

L’acide hyaluronique est un « filler » ; sa durée d’action est d’environ 1 an à 18 mois. Il s’agit d’un produit déjà présent dans le corps humain, en particulier dans les articulations. Il vient apporter de l’hydratation et du volume là où on va l’injecter.

Il existe toute une gamme de différents acides hyaluroniques, aux propriétés légèrement différentes en fonction de l’effet recherché, et de la zone traitée. Ainsi, les lèvres par exemple nécessite un produit plutôt souple ; à l’inverse, pour les pommettes ou les tempes, on recherchera plutôt les propriétés volumatrices.

 

Le « lipofilling » consiste a venir prélever de la graisse là ou il existe un excès (face interne des genoux, ventre, cuisses…), à la centrifuger pour obtenir une graisse très fine, et à la réinjection dans les zones que l’on souhaite repulper.

 

Les zones les plus souvent concernées et traitées sont le sillon nasogénien, les pommettes, la vallée des larmes, les lèvres, les plis d’amertume.

 

Enfin, pour améliorer l’état global de la peau apporter une hydratation de l’intérieur, des acides hyaluroniques très fluides sont disponibles comme les « skinboosters ».

 

 

 

Toutes ces injections sont réalisées au cours d’une consultation, dans des conditions d’asepsie rigoureuse ; il n’y pas d’hospitalisation nécessaire, pas d’arrêt de travail. Les injections sont le plus souvent discrètes, et il n’y a pas d’éviction sociale après ces gestes : la patiente peut reprendre immédiatement sa vie habituelle, travail, sorties…

 

La 1ère consultation analyse le visage de la patiente et ses demandes. Un plan de traitement est ensuite proposé par le praticien, et un devis est établi au nom de la patiente.

Comme toute intervention esthétique, il n’y a pas de prise en charge par l’Assurance Maladie.

 

La médecine esthétique est réalisée au CH de Valenciennes par le Dr Amandine Bonte et le Dr Farah Hadji. Le Dr Amandine Bonte est titulaire du DESC de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique. Elle opère dans l’établissement depuis 5 ans des interventions de chirurgie réparatrice et Esthétique. Le Dr Farah Hadji est titulaire du DESC de Chirurgie Maxillo-Faciale. Elle est présente sur le CH de Valenciennes depuis 5 ans également et propose des interventions de chirurgie de la face et du cou.

Dans le cadre d’un rajeunissement du visage, il est intéressant de pouvoir proposer à la fois des injections de médecine esthétique, mais également des interventions de chirurgie esthétique type lifting ou blépharoplastie lorsque cela est nécessaire.