Urgences adultes et enfants

En cas d’urgence, appelez le 15 (SAMU) ou le 112 (numéro d'appel d'urgence européen).

Nos services d’urgence seront sollicités par le SAMU.

Urgences gynécologiques

Sur le point d’accoucher ? Des douleurs inhabituelles ou de la fièvre (+38°C) ?

Présentez-vous aux urgences gynécologiques de notre Maternité.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, appelez le 15 (SAMU) ou le 112

Urgences précarité

Si vous rencontrez ou si vous êtes une personne en grande précarité, nous vous invitons à composer le 115 (gratuit, joignable 7j/7 et 24h/24).

Nos services de prise en charge des démunis seront sollicités par le SAMU social.

Promouvoir et organiser le don d'organe

Depuis 1996, notre Centre s’inscrit dans l’activité de prélèvement d’organes en vue de la greffe au sein de notre territoire et a dédié une équipe à cette thématique.

Par ses actions, cette unité a permis à près de 300 personnes d’accéder à la greffe. Elle participe également au prélèvement de tissus à but thérapeutique. Ainsi elle contribue à soigner des pathologies aussi diverses que certains troubles de la vue (cornées), les brûlures étendues (épidermes), mais aussi les cardiopathies congénitales chez l’enfant (valves cardiaques).

En 2014, au sein de l’établissement, un lieu de mémoire a été créé afin de rendre hommage aux donneurs et à leurs familles. Il témoigne de la beauté de ce geste et de notre reconnaissance.

 

L’équipe

Composée d’infirmières et de médecins, elle a pour rôle l’organisation du prélèvement au sein de notre établissement, mais également d’assurer l’information sur cette activité par des actions d’enseignement auprès du grand public et des professionnels de santé.

 

Ce qu’il faut savoir sur le don d’organe

Que dit la loi ?

Les trois grands principes de la loi bioéthique sont le consentement présumé, la gratuité du don et l’anonymat entre donneur et receveur :

  • Principe du « consentement présumé » : en France, la loi indique que nous sommes tous donneurs d’organes et de tissus, sauf si nous avons exprimé de notre vivant notre refus de donner. La loi donne donc la liberté de décider personnellement.
  • Gratuité : Le don d’organes est un acte de générosité et de solidarité entièrement gratuit. La loi interdit toute rémunération en contrepartie de ce don.
  • Anonymat : Le nom du donneur ne peut être communiqué au receveur, et réciproquement. La famille du donneur peut cependant être informée des organes et tissus prélevés ainsi que du résultat des greffes, si elle le demande.

Comment exprimer son choix ?

Si vous êtes pour le don d’organes ou de tissus en vue d’une greffe :

  • Dites-le à vos proches pour qu’ils puissent en témoigner.
  • Vous pouvez également porter sur vous une carte de donneur qui témoigne de votre volonté.

Si vous êtes contre le don d’organes ou de tissus en vue d’une greffe :

  • Dites-le à vos proches pour qu’ils puissent en témoigner.
  • Vous pouvez également vous inscrire sur le Registre National des Refus (R.N.R.). Au moment du décès ce registre est obligatoirement interrogé avant d’envisager un prélèvement. Vous pouvez à tout moment revenir sur votre décision. L’inscription est individuelle et possible dès l’âge de 13 ans.

 

Pour en savoir plus :

Vous pouvez notre Coordination pour le Prélèvement d’Organes et de Tissus par courrier :

Unité de coordination hospitalière de prélèvement d’organes et de tissus, Centre Hospitalier de Valenciennes, Avenue Désandrouin, 59300 Valenciennes Cedex

Contacts téléphoniques : 03.27.14.30.75 – 03.27.14.33.33 poste 43075

Email : coordination-pmo@ch-valenciennes.fr

 

Vous pouvez également consulter divers sites ou documents :

Guide du don d’organe : http://www.dondorganes.fr/sites/default/files/atoms/files/DON-DORGANES-GUIDE-2016_0.pdf

Site de l’agence de la biomédecine : http://www.dondorganes.fr/

Site de la Fédération des Associations pour le Don d’Organes et de Tissus humains : http://www.france-adot.org/