Urgences

Urgences adultes et enfants

En cas d’urgence, appelez le 15 (SAMU) ou le 112 (numéro d’appel d’urgence européen).

Nos services d’urgence seront sollicités par le SAMU.


Urgences gynécologiques

Sur le point d’accoucher ? Des douleurs inhabituelles ou de la fièvre (+38°C) ?

Présentez-vous aux urgences gynécologiques de notre Maternité.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, appelez le 15 (SAMU) ou le 112.


Urgences Précarité

Si vous rencontrez ou si vous êtes une personne en grande précarité, nous vous invitons à composer le 115 (gratuit, joignable 7j/7 et 24h/24).

Nos services de prise en charge des démunis seront sollicités par le SAMU social.


SOS Mains
Lien pratique 1
charges

Chirurgie de la hanche

Notre service prend en charge les chirurgies de la hanche. Sélectionnez l’un des items dans la liste ci-dessous

Qu’est-ce que c’est ?

L’arthrose de hanche est la destruction progressive du cartilage de la tête du fémur et de la cavité en regard, le cotyle (ou acétabulum).

Quels sont les signes cliniques ?

Le principal signe est la douleur, localisée au pli de l’aine. Il peut s’y associer une raideur et une boiterie.

Quels sont les examens complémentaires à effectuer ?

Le premier examen à réaliser est une radiographie de la hanche et du bassin.

Il est parfois nécessaire de réaliser d’autres examens, comme un scanner ou une IRM.

Quelles sont les prises en charge ?

En fonction du stade d’évolution, plusieurs traitements sont possibles :

  • En cas d’atteinte débutante ou modérée : traitement médicamenteux antalgique et anti-inflammatoire. En cas d’échec, l’infiltration d’anti-inflammatoires au niveau de l’articulation peut soulager les douleurs
  • En cas d’atteinte avancée, la mise en place d’une prothèse de hanche est nécessaire.

Quelles sont les suites opératoires ?

La marche avec appui complet est possible dès le jour même ou le lendemain de l’intervention chirurgicale. La rééducation avec le kinésithérapeute est débutée pendant l’hospitalisation et poursuivie pendant plusieurs semaines à domicile ou en centre de rééducation.

Chirurgiens référents : Dr. Charles BERTON et Dr. Alexandre BLAIRON – secrétariat : 03.27.14.76.04

Fracture du col du fémur et pertrochanterienne et Fracture du col du fémur et pertrochanterienne

Qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une fracture de la hanche du sujet âgé, qui survient très fréquemment après une chute.

Quelles sont les prises en charge ?

En fonction du type de fracture, plusieurs opérations sont possibles :

Quelles sont les suites opératoires ?

Elles sont plus longues que pour une chirurgie programmée. Il est souvent nécessaire de recourir à un centre de convalescence ou de rééducation avant le retour à domicile.

Notre service est doté d’une unité d’ortho-gériatrie, spécialisée dans la prise en charge des fractures chez les personnes âgées.

Chirurgiens référents : Dr. Charles BERTON et Dr. Alexandre BLAIRON – secrétariat : 03.27.14.76.04

Ostéonécrose de la tête fémorale et Ostéonécrose de la tête fémorale

Qu’est-ce que c’est ?

C’est une maladie caractérisée par la mort des cellules osseuses de la tête du fémur, due à un défaut de vascularisation. Contrairement à l’arthrose, c’est donc initialement l’os qui est malade, et non le cartilage. Il peut en résulter une destruction de la tête du fémur.

Cette maladie est plus fréquente chez les hommes, entre 30 et 60 ans. Même si la plupart du temps aucune cause n’est retrouvée, elle est parfois favorisée par certains facteurs (traumatisme, médicaments tels les corticoïdes, consommation excessive d’alcool…)

Quels sont les signes cliniques ?

Le principal signe est la douleur, localisée au pli de l’aine. Il peut s’y associer une raideur et une boiterie.

Quels sont les examens complémentaires à effectuer ?

Le premier examen à réaliser est une radiographie de la hanche et du bassin.

Il est parfois nécessaire de réaliser d’autres examens, comme un scanner ou une IRM.

Quelles sont les prises en charge ?

En fonction du stade d’évolution, plusieurs traitements sont possibles :

  • Le forage : c’est un traitement conservateur qui consiste à perforer le col et la tête du fémur afin de favoriser la revascularisation. Il peut y être associé la mise en place de greffe osseuse. Il est indiqué chez les patients jeunes avec un stade précoce.
  • L’ostéotomie est un autre traitement conservateur : elle consiste à modifier les rapports entre la tête du fémur et le cotyle (partie creuse du bassin) afin de soulager les douleurs.
  • En cas d’atteinte avancée, la mise en place d’une prothèse de hanche est nécessaire.

Chirurgiens référents : Dr. Charles BERTON et Dr. Alexandre BLAIRON – secrétariat : 03.27.14.76.04

Prothèse totale de hanche et prothèse totale de hanche

Qu’est-ce que c’est ?

C’est le remplacement des deux composants articulaires de la hanche (la tête du fémur et le cotyle) par des implants prothétiques :

  • Une cupule cotyloïdienne : insérée dans la partie creuse du bassin, le cotyle
  • Une tige fémorale : insérée dans le canal médullaire du fémur
  • Une tête prothétique, portée par cette tige, à la manière d’un bilboquet

Comment se déroule l’intervention ?

L’intervention a lieu sous anesthésie générale ou sous rachi-anesthésie.

Deux voies d’abord sont classiquement utilisées dans notre service :

Les voies d’abord utilisées sont dites mini-invasives, c’est-à-dire avec des longueurs d’incision diminuées et des traumatismes musculaires réduits, afin de permettre une récupération fonctionnelle plus rapide.

Comment se déroule l’hospitalisation ?

Une hospitalisation de quelques jours est généralement nécessaire.

La marche avec appui complet est reprise le soir ou le lendemain de l’intervention. La rééducation est débutée précocement.

Notre service pratique la Réhabilitation Améliorée Après Chirurgie (RAAC). Certains patients peuvent même bénéficier d’une hospitalisation en ambulatoire, avec un retour à domicile dès le soir même.

Chirurgiens référents : Dr. Charles BERTON et Dr. Alexandre BLAIRON – secrétariat : 03.27.14.76.04

Bulle chat