Urgences

Urgences adultes et enfants

En cas d’urgence, appelez le 15 (SAMU) ou le 112 (numéro d’appel d’urgence européen).

Nos services d’urgence seront sollicités par le SAMU.


Urgences gynécologiques

Sur le point d’accoucher ? Des douleurs inhabituelles ou de la fièvre (+38°C) ?

Présentez-vous aux urgences gynécologiques de notre Maternité.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, appelez le 15 (SAMU) ou le 112.


Urgences Précarité

Si vous rencontrez ou si vous êtes une personne en grande précarité, nous vous invitons à composer le 115 (gratuit, joignable 7j/7 et 24h/24).

Nos services de prise en charge des démunis seront sollicités par le SAMU social.


SOS Mains
Lien pratique 1
charges

Chirurgie du coude

[autolistedisplay intro= »Notre service prend en charge les chirurgies du coude. Sélectionnez l’un des items dans la liste ci-dessous : »]

[autoliste section= »Compression du nerf cubital au coude » titre= »Compression du nerf cubital au coude »]

Qu’est ce que c’est ?

Le nerf cubital (ou ulnaire) est comprimé entre l’humérus et le cubitus (ulna) au niveau du coude (gouttière épitrochléo-olécranienne). Cela provoque des fourmillements dans les 4ème et 5ème doigts.

 

Quels sont les examens complémentaires à réaliser ?

En général, un seul examen est nécessaire et suffisant : un électromyogramme (EMG) qui est prescrit par votre médecin traitant. Parfois on peut demander une échographie, une IRM ou une radiographie complémentaire.

 

Quand faut-il se faire opérer ?

Lorsque que l’EMG met en évidence une compression sévère du nerf dans la gouttière épitrochléo-olécranienne.

 

Pourquoi faut-il se faire opérer ?

Car c’est une maladie qui s’aggrave avec le temps et qui entraîne des déformations des doigts et une gène lors de l’utilisation de la main. En cas d’atteinte importante, les lésions peuvent être irréversibles.

 

En quoi consiste l’intervention?

Lors de l’intervention, notre chirurgien va couper le ligament qui comprime le nerf, entre l’humérus et le cubitus. Parfois, il peut être amené à positionner le nerf cubital à un autre endroit pour éviter la récidive (transposition). Cette opération est réalisée en ambulatoire sous anesthésie locorégionale (seul le bras est endormi).

 

Chirurgiens référents : Dr. Pascale LARONDE et Dr. Johan GUILLOU  – Secrétariat : 03.27.14.37.36[/autoliste]

[autoliste section= »Epicondylite » titre= »Epicondylite »]

Qu’est ce que c’est ?

C’est une inflammation chronique des tendons des faces latérales (épicondylite) ou médiales (épitrochléite) du coude.

Il s’agit d’une des causes des douleurs du coude, autre que l’arthrose et la souffrance de la branche postérieure du nerf radial.

 

Quels sont les signes cliniques ?

Principalement des douleurs à la palpation et à la mobilisation du coude et du poignet.

 

Quels sont les examens complémentaires à réaliser ?

En premier lieu radiographie et échographie, parfois IRM, scanner et électromyogramme.

 

Quel est le traitement ?

Il faut toujours commencer par un traitement médical :

  • antalgiques
  • anti-inflammatoires
  • kinésithérapie
  • port d’orthèse de repos
  • ondes de choc
  • infiltration
  • adaptation du poste de travail ou des activités manuelles

En cas d’absence d’amélioration malgré 6 mois de traitement médical bien conduit, le traitement chirurgical peut être envisagé.

Il consiste en l’allongement des tendons épicondyliens et permet de diminuer la tension exercée sur les tendons.

Cette intervention est réalisée en chirurgie ambulatoire.

 

Chirurgiens référents : Dr. Pascale LARONDE et Dr. Johan GUILLOU – Secrétariat : 03.27.14.37.36[/autoliste]

Bulle chat