Urgences adultes et enfants

En cas d’urgence, appelez le 15 (SAMU) ou le 112 (numéro d'appel d'urgence européen).

Nos services d’urgence seront sollicités par le SAMU.

Urgences gynécologiques

Sur le point d’accoucher ? Des douleurs inhabituelles ou de la fièvre (+38°C) ?

Présentez-vous aux urgences gynécologiques de notre Maternité.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, appelez le 15 (SAMU) ou le 112

Urgences précarité

Si vous rencontrez ou si vous êtes une personne en grande précarité, nous vous invitons à composer le 115 (gratuit, joignable 7j/7 et 24h/24).

Nos services de prise en charge des démunis seront sollicités par le SAMU social.

Électromyogramme

Préparation avant l’examen

Aucune préparation spéciale n’est nécessaire avant cet examen, qui ne nécessite par ailleurs aucune anesthésie. L’examen est réalisable même si vous êtes enceinte. Toutefois, sachez que La pose de crème sur le corps et les membres peut rendre l’examen plus difficile et moins précis.

Vous pouvez manger, boire et prendre vos médicaments habituels avant l’examen. Merci toutefois de signaler si vous prenez un traitement hypo-coagulant, si vous avez eu une chirurgie du bras ou pour cancer du sein.

Nous vous demandons d’apporter les résultats de vos derniers examens complémentaires (examens biologiques, radiologiques), ainsi que vos dernières ordonnances car certains médicaments peuvent avoir un retentissement sur l’activité des nerfs et des muscles et modifier les résultats.

 

Déroulement de l’examen

L’électromyogramme est réalisé par un médecin neurologue, assisté d’un infirmier ou d’un manipulateur en radiologie. C’est un examen qui dure environ 30 à 45 minutes.

Avant l’examen, il vous est demandé d’expliquer les symptômes dont vous vous plaignez et vous indiquerez les maladies dont vous pouvez être atteint et pour lesquelles vous prenez des médicaments. Un examen clinique peut être réalisé.

 

L’électromyogramme pourra ensuite commencer. Il comprend 2 parties, que le médecin vous expliquera au fur et à mesure.

La première partie explore la conduction des nerfs, c’est-à-dire la circulation du courant le long des nerfs. Elle comprend l’exploration des nerfs moteurs (responsables de la contraction musculaire) et des nerfs sensitifs (responsables de la sensibilité).

Cela est possible en stimulant un nerf en différents points de son trajet par des impulsions électriques de très faible intensité. Cette partie de l’examen ne comporte aucun risque, même chez les patients cardiaques, ou porteurs de piles.

La seconde partie explore les muscles, en recueillant l’activité électrique du muscle durant sa contraction grâce à des aiguilles électrodes très fines.

Cette seconde partie n’est pas systématique : cela dépend de la pathologie recherchée et des résultats de la première partie. Un ou plusieurs muscles seront étudiés, en fonction de votre pathologie.

 

Précautions à prendre après l’examen

Aucune précaution n’est à prendre après l’examen. Vous repartirez sans aucun trouble ou douleur.

 

Complications à l’examen

L’électromyogramme est une technique d’exploration sans risque, lorsque l’on respecte des précautions élémentaires, et généralement bien supportée et acceptée. En dehors de quelques rares hématomes, les complications sont en tout à fait exceptionnelles.

Les aiguilles utilisées lors de l’examen étant à usage unique, stériles, sous emballage unitaire, et jetées après chaque patient dans des containers spéciaux, il n’y a aucun risque d’infection.

Informations pratiques

Voir sur le plan interactif

  • 5ème étage Hôpital Jean BERNARD
  • Horaires : 8h00-17h00
  • 03.27.14.35.50 (Secrétariat)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plusOk, tout accepter