Urgences adultes et enfants

En cas d’urgence, appelez le 15 (SAMU) ou le 112 (numéro d'appel d'urgence européen).

Nos services d’urgence seront sollicités par le SAMU.

Urgences gynécologiques

Sur le point d’accoucher ? Des douleurs inhabituelles ou de la fièvre (+38°C) ?

Présentez-vous aux urgences gynécologiques de notre Maternité.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, appelez le 15 (SAMU) ou le 112

Urgences précarité

Si vous rencontrez ou si vous êtes une personne en grande précarité, nous vous invitons à composer le 115 (gratuit, joignable 7j/7 et 24h/24).

Nos services de prise en charge des démunis seront sollicités par le SAMU social.

L’allaitement maternel

L’allaitement maternel peut être source de nombreuses interrogations. Vous trouverez sur cette page les questions les plus fréquentes.

Besoin de plus de conseils ? D’un soutien ? D’une aide technique ? Vous pouvez contacter une conseillère en lactation :

Rendez-vous individuel : consultante en lactation : 03.27.14.36.39 (sauf mercredi)

Groupe de mamans (enceintes ou allaitantes) :

  • SESAMI : tous les 1er jeudis du mois à partir de 15h00, 3ème étage de la maternité : Valérie DONNEZ : 07.60.74.18.66
  • Salon de tétées : Les mardi et jeudi après-midi à partir de 15h00, service Néonatologie :  Isabelle PETIT : 03.27.14.30.83
  • Atelier allaitement : Le vendredi  après-midi de 16h00 à 18h00 : consultante en lactation : 03.27.14.36.39

 

Pourrais-je allaiter ?

La plupart  des mères peut nourrir leur bébé. Le lait maternel est toujours d’excellente qualité.

Un bon démarrage permet d’avoir de bonnes quantités de lait

Certaines idées reçues empêchent les futures mamans de se lancer dans l’aventure de l’allaitement. Sachez, par exemple, qu’il est tout à fait possible d’allaiter même si on fume.  Le lait maternel est un véritable médicament pour un bébé prématuré. On peut allaiter après une césarienne ou des jumeaux.  Renseignez-vous si vous prenez des médicaments car certains sont compatibles avec l’allaitement maternel.

 

Que puis-je faire pour me préparer ?

En vous  informant sur les rythmes  et les besoins de votre bébé et sur les étapes de la mise en route de la lactation, vous vous préparerez au mieux à être sereine lors des premières tétées.

Discutez-en avec votre conjoint, c’est une décision à prendre en couple.

Si vous en ressentez le besoin, vous pouvez demander à rencontrer une consultante en lactation ou des mamans allaitantes lors de consultations d’allaitement individuelles ou collectives.

 

Comment vont se passer les premières tétées ?

S’il nait à terme et en bonne santé, votre bébé  sera posé sur vous en peau à peau dès sa naissance.   Il vous montrera qu’il est prêt à téter. Il va se montrer très attiré par le sein dans les premières heures et va instinctivement chercher le sein  et se mettre à téter.

Les premiers jours, les tétées sont très irrégulières et fréquentes. Pendant le séjour en maternité, faites beaucoup de câlins à votre bébé en peau à peau,  dans les bras ou en écharpe de portage.

Evitez de lui donner une tétine, cela  pourrait retarder la montée de lait et perturber la  tétée. Proposez le sein à votre bébé dès qu’il est éveillé et avant qu’il pleure.

Ne limitez pas les tétées : laissez votre bébé prendre le sein aussi souvent et aussi longtemps que nécessaire. Plus le bébé tète, plus il y a de lait.

Nous vous accompagnerons pour apprendre à installer votre bébé au sein sans douleur et pour repérer les tétées nutritives. Les professionnels sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions

 

Et au retour à la maison ?

Après la montée de lait, votre bébé tète dès qu’il est éveillé, au moins 8 à 12 fois par jour. Certaines tétées seront espacées et d’autres seront plus rapprochées.  Quand votre bébé lâche le sein, proposez-lui l’autre côté.

Lorsque le bébé boit du lait, on l’entend déglutir régulièrement, il garde le sein en bouche pendant toute la tétée.  Vous sentirez que votre sein est plus souple après la tétée et vous aurez surement soif et envie de dormir en fin de tétée : c’est signe que le bébé a pris du lait.

S’il mouille bien ses couches et qu’il fait au moins 4 selles par jour : votre bébé est bien nourri.

Pesez-le 1 fois par semaine : il doit prendre en moyenne 200 g.

 

Au fil du temps

L’OMS recommande 6 mois d’allaitement complet et plus longtemps en complément d’une alimentation diversifiée.

Après 1 mois, Les selles du bébé  peuvent être plus rares (1 tous les 4 à 8 jours) mais les pipis sont toujours très fréquents.

Si vous devez prendre des médicaments ou si vous ou votre bébé devez être hospitalisée, les professionnels de l’allaitement pourront vous orienter.

 

La reprise du travail

Vous pouvez choisir de poursuivre votre allaitement  après  la reprise du travail. Le droit du travail vous y autorise. Cela demande un peu d’anticipation et d’organisation et beaucoup de motivation.

Vous pouvez aussi faire le choix de garder une tétée ou 2 par jour.

Dans tous les cas, une consultation d’allaitement ou une rencontre avec d’autres mamans peuvent vous aider à trouver des  astuces pour entretenir sereinement la lactation.

Informations pratiques

Voir sur le plan interactif

  • Avenue Monaco, Valenciennes
  • Horaires de visites : 15h00-20h00, horaires libres pour le papa (suites de couches)
    • 13h00-20h00 (grossesses pathologiques)
  • 03-27-14-50-76 Prise de rendez-vous pour votre suivi de grossesse de 9h à 17h
    • 03-27-14-01-30 En chirurgie cancérologique et gynécologique
    • 03-27-14-32-53 (Hôtesses de 8H à 20 H)