Urgences adultes et enfants

En cas d’urgence, appelez le 15 (SAMU) ou le 112 (numéro d'appel d'urgence européen).

Nos services d’urgence seront sollicités par le SAMU.

Urgences gynécologiques

Sur le point d’accoucher ? Des douleurs inhabituelles ou de la fièvre (+38°C) ?

Présentez-vous aux urgences gynécologiques de notre Maternité.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, appelez le 15 (SAMU) ou le 112

Urgences précarité

Si vous rencontrez ou si vous êtes une personne en grande précarité, nous vous invitons à composer le 115 (gratuit, joignable 7j/7 et 24h/24).

Nos services de prise en charge des démunis seront sollicités par le SAMU social.

Métastases hépatiques

Un cancer se développe initialement dans un organe donné (tumeur primitive). Lorsqu’il se propage à distance, on dit qu’il s’agit d’un cancer « métastatique ». Le foie est l’un des organes le plus touché par les métastases des cancers digestifs et extra-digestifs.

 

Pour certains types de cancers comme les cancers du côlon et du rectum, lorsqu’il existe des métastases hépatiques, la chirurgie d’exérèse des métastases du foie (enlever les métastases) est le traitement qui offre les meilleurs résultats.

 

La chirurgie doit être associée, en lien avec notre service d’oncologie, à la chimiothérapie dans la majorité des cas pour réduire au maximum le risque de récidive.

Dans certains autres cas, la chirurgie n’est pas possible dans l’immédiat (trop de lésions, mauvaise position, nécessité d’intervenir sur une trop grande partie du foie). La chimiothérapie peut alors réduire le volume des métastases et permettre une intervention future.

 

D’autres organes peuvent être touchés par l’apparition de métastases comme le poumon. La chirurgie d’exérèse de ses métastases, réalisée par notre service de chirurgie thoracique, peut également être possible avec de bons résultats.

 

Un foie sain à la capacité de se régénérer si bien qu’une fois la résection hépatique réalisée, on observe une augmentation du foie restant jusqu’à reprise de la quasi-totalité du volume initial.

En cas de nombreuses métastases, il est possible d’effectuer une intervention en deux temps. Lors du premier temps, nous pouvons retirer les métastases présentes sur une moitié du foie. Nous faisons alors une pause encadrée par la chimiothérapie afin d’attendre la régénération du foie et réaliser la résection des métastases restantes.

 

Pour des cas bien sélectionnés, il est possible également de réséqués les métastases d’origine non colorectale comme les métastases de tumeur endocrine, du rein, du poumon, du sein ou les métastases de mélanome.

 

Grâce aux progrès techniques, technologiques et pharmacologiques actuels, nos chirurgiens peuvent prendre en charge de façon curative les patients qui ne pouvaient pas bénéficier d’une prise en charge médico-chirurgicale complète il y a quelques années.

Informations pratiques

Voir sur le plan interactif

  • 2ème étage de l’Hôpital Jean BERNARD
  • Horaires de visites : 13h00-20h00
  • 03.27.14.32.95
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plusOk, tout accepter