Urgences adultes et enfants

En cas d’urgence, appelez le 15 (SAMU) ou le 112 (numéro d'appel d'urgence européen).

Nos services d’urgence seront sollicités par le SAMU.

Urgences gynécologiques

Sur le point d’accoucher ? Des douleurs inhabituelles ou de la fièvre (+38°C) ?

Présentez-vous aux urgences gynécologiques de notre Maternité.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, appelez le 15 (SAMU) ou le 112

Urgences précarité

Si vous rencontrez ou si vous êtes une personne en grande précarité, nous vous invitons à composer le 115 (gratuit, joignable 7j/7 et 24h/24).

Nos services de prise en charge des démunis seront sollicités par le SAMU social.

Chirurgie de la main

Notre unité prend en charge la chirurgie et les traumatismes de la main. Certaines de ces chirurgies peuvent être programmées. Sélectionnez l'un des items dans la liste ci-dessous :

  • Canal carpien

Qu’est-ce que c’est ?

Le nerf médian est comprimé par un ligament (rétinaculum des fléchisseurs) dans le canal carpien au niveau du poignet. Cela entraîne des fourmillements dans les doigts, des engourdissements, des réveils la nuit et parfois une perte de force avec des lâchages d’objets.

 

Quels sont les examens complémentaires à réaliser ?

En général, un seul examen est nécessaire et suffisant : un électromyogramme (EMG) qui est prescrit par le médecin traitant.

 

Quand faut-il se faire opérer ?

Lorsque que l’EMG met en évidence une compression sévère du nerf dans le canal carpien. Dans le cas contraire, une infiltration et le port d’une attelle nocturne peuvent être suffisante.

 

Pourquoi faut-il se faire opérer ?

Car c’est une maladie qui s’aggrave avec le temps. Le risque est de voir apparaître des difficultés à utiliser la main et le pouce avec une perte de sensibilité qui peut être irréversible.

 

En quoi consiste l’intervention?

Lors de l’intervention, notre chirurgien va couper le ligament qui comprime le nerf au niveau du canal carpien. Cette opération est réalisée en ambulatoire sous anesthésie locorégionale (seul le bras est endormi).

 

Chirurgiens référents : Dr. Pascale LARONDE, Dr. Johan GUILLOU et Dr. Charles HUSTIN – Secrétariat : 03.27.14.37.36

  • Maladie de Dupuytren

Qu’est ce que c’est ?

C’est un épaississement de l’aponévrose palmaire qui est un tissu fibreux situé en avant des tendons fléchisseurs qui crée des nodules (boules) et des brides dans la paume de la main.

 

Quels sont les examens complémentaires à réaliser ?

Sauf cas particulier, aucun examen complémentaire n’est nécessaire.

 

Quand faut-il se faire opérer ?

Il existe une indication à se faire opérer quand il n’est pas possible de mettre la main à plat sur une table.

 

Pourquoi faut-il se faire opérer ?

Car c’est une maladie qui s’aggrave avec le temps et qui entraîne des déformations des doigts et une gène lors de l’utilisation de la main. Plus les déformations sont importantes, plus l’intervention sera difficile pour le chirurgien.

 

En quoi consiste l’intervention?

Lors de l’intervention, notre chirurgien enlève tous les tissus épaissis, les nodules et les brides. Le but est de pouvoir étendre les doigts, plus ou moins complètement en fonction de la sévérité initiale. Cette opération est réalisée en ambulatoire sous anesthésie locorégionale (seul le bras est endormi).

 

Chirurgiens référents : Dr. Pascale LARONDE, Dr. Johan GUILLOU et Dr. Charles HUSTIN – Secrétariat : 03.27.14.37.36

  • Doigt à ressaut

Qu’est ce que c’est ?

C’est un blocage d’un doigt en position plié, le plus souvent le 4ème ou le pouce, mais tous les doigts peuvent être atteints.  Lorsque le doigt s’étend, il y a un ressaut ou « ressort ». Ceci se produit lorsque que le tendon fléchisseur a du mal à passer sous un petit tunnel que l’on appelle une « poulie ».

 

Quels sont les examens complémentaires à réaliser ?

Sauf cas particulier, aucun examen complémentaire n’est nécessaire.

 

Quand faut-il se faire opérer ?

Il existe une indication à se faire opérer quand la gène est douloureuse et persistante ou après échec d’une infiltration.

 

En quoi consiste l’intervention?

Lors de l’intervention, notre chirurgien ouvre la poulie sous laquelle passe le tendon fléchisseur afin de faciliter le glissement du tendon. Cette opération est réalisée en ambulatoire sous anesthésie locorégionale (seul le bras est endormi).

 

Chirurgiens référents : Dr. Pascale LARONDE, Dr. Johan GUILLOU et Dr. Charles HUSTIN – Secrétariat : 03.27.14.37.36

  • Tendinite de De Quervain

Qu’est ce que c’est ?

C’est une inflammation des tendons qui servent à mobiliser le pouce (court extenseur et long abducteur). Cela provoque des douleurs sur le côté de poignet.

 

Quels sont les examens complémentaires à réaliser ?

L’examen clinique et l’échographie permettent d’en faire le diagnostic.

 

Quand faut-il se faire opérer ?

Il existe une indication à se faire opérer lorsque les douleurs persistent après plusieurs mois de traitement médical (antalgiques, anti-inflammatoires, attelle de repos, infiltration).

 

En quoi consiste l’intervention?

Lors de l’intervention, notre chirurgien ouvre l’enveloppe qui entoure les tendons du pouce pour les libérer et enlever l’inflammation. Cette opération est réalisée en ambulatoire sous anesthésie locorégionale (seul le bras est endormi).

 

Chirurgiens référents : Dr. Pascale LARONDE, Dr. Johan GUILLOU et Dr. Charles HUSTIN – Secrétariat : 03.27.14.37.36

  • Kyste arthro-synovial du poignet

Qu’est ce que c’est ?

Un kyste arthro-synovial se présente comme une petite « boule » au dos du poignet, et plus rarement en avant du poignet. Il contient du liquide provenant d’une articulation voisine.

 

Quels sont les examens complémentaires à réaliser ?

Sauf cas particulier, aucun examen complémentaire n’est nécessaire. Parfois l’échographie peut être utile, en particulier pour les kystes en avant du poignet.

 

Quand faut-il se faire opérer ?

Il existe une indication à se faire opérer quand le kyste est douloureux et gênant.

 

En quoi consiste l’intervention?

Lors de l’intervention, notre chirurgien enlève le kyste, son enveloppe et le liquide à l’intérieur. Cette opération est réalisée en ambulatoire sous anesthésie locorégionale (seul le bras est endormi).

 

Chirurgiens référents : Dr. Pascale LARONDE, Dr. Johan GUILLOU et Dr. Charles HUSTIN – Secrétariat : 03.27.14.37.36

 

  • Rhizarthrose

Qu’est ce que c’est ?

C’est l’arthrose (usure du cartilage) de la base du pouce, et plus particulièrement de l’articulation trapézo-métacarpienne. Cela provoque des douleurs lors de l’utilisation du pouce.

 

Quels sont les examens complémentaires à réaliser ?

Le diagnostic est posé grâce aux radiographies de pouce (incidences de Kapendji) prescrites par votre médecin traitant.

 

Quand faut-il se faire opérer ?

Il existe une indication à se faire opérer lorsque le traitement médical n’est plus efficace (antalgiques, anti-inflammatoires, attelle de repos, infiltration) et que la gène est importante.

 

Pourquoi faut-il se faire opérer ?

Car c’est une maladie qui s’aggrave avec le temps et qui entraîne des déformations du pouce et une gêne lors de l’utilisation de la main. Plus les déformations sont importantes, plus l’opération sera difficile.

 

En quoi consiste l’intervention?

Plusieurs interventions existent pour traiter la rhizarthrose.

Les deux principales sont :

  • enlever le trapèze : trapézectomie
  • remplacer l’articulation malade par une prothèse (prothèse trapézo-métacarpienne)

Ces opérations sont réalisées sous anesthésie locorégionale (seul le bras est endormi), avec une nuit d’hospitalisation.

 

Chirurgiens référents : Dr. Pascale LARONDE, Dr. Johan GUILLOU et Dr. Charles HUSTIN – Secrétariat : 03.27.14.37.36

 

Informations pratiques

Voir sur le plan interactif

  • 2ème étage de l'Hôpital Jean BERNARD
  • Prise de RDV : Du lundi au vendredi 8h30-12h30 13h30-17h
  • Numéro unique : 03.27.14.37.36
    • Mail : : sec-main-pied@ch-valenciennes.fr