Urgences adultes et enfants

En cas d’urgence, appelez le 15 (SAMU) ou le 112 (numéro d'appel d'urgence européen).

Nos services d’urgence seront sollicités par le SAMU.

Urgences gynécologiques

Sur le point d’accoucher ? Des douleurs inhabituelles ou de la fièvre (+38°C) ?

Présentez-vous aux urgences gynécologiques de notre Maternité.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, appelez le 15 (SAMU) ou le 112

Urgences précarité

Si vous rencontrez ou si vous êtes une personne en grande précarité, nous vous invitons à composer le 115 (gratuit, joignable 7j/7 et 24h/24).

Nos services de prise en charge des démunis seront sollicités par le SAMU social.

Formation infirmière

Le métier

L’infirmier(ère) évalue l’état de santé d’une personne et analyse les situations de soins. Il (elle) conçoit et définit des projets de soins personnalisés, planifie des soins, les prodigue et les évalue. Il (elle) met en œuvre des traitements, dispense des soins de nature préventive, curative, visant à promouvoir, maintenir et restaurer la santé. Enfin, il (elle) contribue à l’éducation à la santé et à l’accompagnement des personnes ou des groupes dans leur parcours de soins.

 

Les soins infirmiers intègrent qualité technique et qualité des relations avec le malade. Ils ont ainsi pour objet, dans le respect des droits de la personne, dans le souci de son éducation à la santé et en tenant compte de sa personnalité, de :

  • Protéger, maintenir, restaurer et promouvoir la santé physique et mentale des personnes ou l’autonomie de leurs fonctions vitales physiques et psychiques en vue de favoriser leur maintien, leur insertion ou leur réinsertion dans leur cadre de vie familial ou social ;
  • Concourir à la mise en place de méthodes et au recueil des informations utiles aux autres professionnels, et notamment aux médecins pour poser leur diagnostic et évaluer l’effet de leurs prescriptions ;
  • Participer à l’évaluation du degré de dépendance des personnes ;
  • Contribuer à la mise en œuvre des traitements en participant à la surveillance clinique et à l’application des prescriptions médicales contenues, le cas échéant, dans des protocoles établis à l’initiative du ou des médecins prescripteurs ;
  • Participer à la prévention, à l’évaluation et au soulagement de la douleur et de la détresse physique et psychique des personnes, particulièrement en fin de vie au moyen des soins palliatifs, et d’accompagner, autant que nécessaire, leur entourage.

 

La formation

La formation est organisée avec une alternance de cours et de stage en établissements publics et privés de santé. La formation dure 3 ans, soit 6 semestres de 20 semaines :

  • 2 100 heures en institut sous la forme de cours magistraux de travaux dirigés et de travail personnel
  • 2 100 heures de stages

 

Le quota

155 étudiants sont accueillis chaque année.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plusOk, tout accepter